• Claudia Studlé CEO

Il est temps de rendre à la Formation ses lettres de noblesse !


Pour quelles raisons « formation » rime trop souvent avec « punition » aux yeux des acteurs de l’Entreprise ? D’où cela provient-il ?


Durant mes 30 années d’expérience en qualité de Facilitateur & Coach dans la formation professionnelle, j’ai observé plusieurs phénomènes à la source de cette grave erreur de jugement :

La France est le seul pays où la formation professionnelle fait l’objet de cotisations obligatoires, dont la prise en charge se révèle partielle et complexe à mettre en œuvre.

Pourtant, cette particularité française ne devrait pas être un frein, car la formation constitue un des piliers de la réussite des PME, quelle que soient leur taille.

(Il est intéressant de noter qu’en Allemagne, l’inexistence du système de cotisations n’empêche nullement les entreprises de solliciter vivement la formation professionnelle).


Encore faut-il savoir de quoi nous parlons exactement, et nous assurer de ne pas faire d’amalgame entre « formation » et « information » !


La véritable formation ne doit en aucun cas se limiter à de l’information descendante !

Si vous avez eu à faire à un pseudo formateur prompt à se mettre en avant et à étaler son savoir, vous n’avez malheureusement pas rencontré un professionnel digne de ce nom. Vous n’en avez probablement gardé qu’un vague souvenir, vous n’êtes pas convaincu, et vous êtes légitimement déçu.


Un facilitateur digne de ce nom se distingue par ses capacités à encourager les participants par son énergie ainsi que par un subtil dosage de savoir-être & de savoir-faire.

Il marque les esprits en embarquant les participants dans la croisière de l’accroissement des acquis à l’issue de laquelle chacun ressort grandi et armé.

De plus, vous pourrez mesurer les bénéfices de leur motivation et de leur efficacité à court, à moyen et à long terme pour votre entreprise.


Vous êtes un chef d’entreprise aussi exigeant envers vous-même qu’envers vos collaborateurs ?


Alors, montrez-vous particulièrement pointilleux avec les organismes de formation, car la formation n’est pas une occupation, il s’agit d’un métier.

  • Gare au « coach » qui se fonde sur un mélange d’empathie et de compétences glanées sur internet pour exercer.

  • Gare au super vendeur qui décide de devenir « formateur » en se basant sur une expérience commerciale réussie.

La pédagogie, l’expérience, l’intelligence émotionnelle et la connaissance de soi représentent des ingrédients incontournables pour exercer le métier de formateur et/ou de coach.


« Former les hommes ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu » Aristophane



Nos conseils :

Renseignez-vous sur le sérieux de l’organisme

  • Vérifiez l’existence et la mise à jour des certifications de l’OF.

  • Questionnez les formateurs et/ou les coachs sur la nature de leurs propres diplômes ainsi que sur leurs expériences.

  • Contactez leurs clients.

Avant de signer l’action de formation, N’hésitez pas à :

  • Inviter le facilitateur à présenter le projet/le programme de la formation au sein l’équipe RH ou du CODIR, afin d’évaluer sa capacité à fédérer en situation réelle. Soyez attentif à son énergie. Écoutez votre intuition et recueillez l’enthousiasme de vos collaborateurs afin de donner du sens à votre investissement.

  • Réaliser des mises en situation afin de valider ses techniques en action.

  • Poser des questions pertinentes sur sa manière de gérer des situations difficiles (telles que l’opposition, les objections, le refus et l'ambiguïté) devant des participants avec un œil sur leur montre, et l’autre sur leur portable.

Exigez une formation différenciante :

  • Loin du modèle scolaire du type « viens au tableau et montre-moi ce que tu sais faire » qui laisse un gout amer aux participants

  • Loin du modèle informatif et somnolent, ou l’intervenant fait défiler son PowerPoint de 68 pages devant des participants avec un œil sur leur montre, et l’autre sur leur portable.

Investissez les acteurs de votre entreprise en amont de la formation

  • En avertissant les participants par simple mail - « pour info » et/ou en Cc- , vous encourrez le risque de les voir s’y rendre : - Blasés : « Encore une réunion ! » / « Quelle perte de temps ! » / « On va m’apprendre ce que je sais déjà » - Sceptiques : « Mon N+1 n’ose pas me dire qu’il me juge mauvais et il m’inscrit à une formation pour me le faire comprendre » Quel gâchis !

  • En soignant la communication en amont et en donnant du sens au déploiement, vous contribuez à la pleine efficacité des formations, vous embarquez individuellement et collectivement l’entreprise à toutes les strates.

  • N’hésitez pas à organiser un événement festif lié au lancement des formations (un kick off !) Vous gommerez le coté punitif et ferez ressortir le privilège de se voir offrir un accompagnement de qualité.


« Développe une passion pour l’apprentissage ; Si tu le fais, tu ne cesseras jamais de grandir » Anthony J. D’Angelo


Voilà comment BSB Brain-Spirit-Body transforme là, où les autres informent :

Chez BSB Brain-Spirit-Body, nous sommes des coachs et des facilitateurs bienveillants, certifiés, créatifs et dotés d’une expérience approfondie.

Nos interventions incarnent une véritable transformation des mentalités, d’où la Transfotalité®

En sus de la formation, nos parcours de Transfotalité® s’articulent autour :

  1. D’autant d'entretiens nécessaires à l’identification de réels besoins afin de définir le contenu et déroulement idéalement adaptés.

  2. De la définition d’indicateurs de réussite (quantitatifs ou qualitatifs) ambitieux et mesurables.

  3. D’une préparation en amont de tous les contributeurs de la réussite : - Définition des objectifs individuels et collectifs d’apprentissage. - Rencontre avec les N+1.

  4. De l’élaboration d’un plan d’action individuel et collectif tout au long du parcours.

  5. D’un accompagnement du facilitateur post-formation.

  6. De la validation de l’engagement pris au cours du parcours de Transfotalité®, et de sa mise en pratique.

  7. D’un premier retour des participants « à chaud », puis d’un second après une phase d’application, afin de mesurer leur investissement sur le court, le moyen et le long terme.

Chez BSB Brain-Spirit-Body, les facilitateurs de la Transfotalité® savent :

  • Créer la confiance

  • Faciliter l’apprentissage

  • Encourager la participation

  • Animer les contenus

  • S’adapter aux besoins spécifiques

  • Exceller dans leur domaine

Comment font-ils ? En ayant appris à :

  • Se mettre en retrait et placer les participants dans la lumière

  • Pratiquer une écoute attentive et neutre

  • Porter un véritable intérêt aux participants

  • Poser des questions créatives

  • Faire preuve de flexibilité

  • Être dynamique, motivants et avoir du Charisme

  • Transformer là, où les autres informent !


Nos parcours de Transfotalité® incarnent LE moyen de booster vos équipes et votre CA. Exigez le meilleur : Votre Centre de Transfotalité® BSB Brain∙Spirit∙Body transforme là où les autres informent.

32 vues
CONTACT
1, rue Thomas Edison
67450 MUNDOLSHEIM
France
 
+33 (0)9 51 40 19 80
 
Nous contacter par mail
 
Suivez nous sur LinkedIn
BSB Brain Spirit Body GROUP

Toutes les prestations peuvent être dispensées en français, en anglais et en allemand.

BSB ©2020 - Tous droits réservés